Rechercher

PRAYERS CHOLOANI


J’aimerais partager avec vous un sentiment étrange qui me poursuit depuis que j'ai découvert le groupe Prayers, un sentiment nouveau et pourtant qui, je pense, sommeillai en moi depuis longtemps sans que je n’y prête attention.

Sentiment étrange car difficile à décrire, complètement indicible et parfaitement sibyllin mais prégnant et profondément ancré quelque part entre la mélancolie et la fascination morbide.

Que dire de Prayers, je crois qu’il faut commencer par dire que ce groupe doit obligatoirement être appréhendé via la vidéo, car sa musique est intimement liée à l’esthétisme visuel, formant un tableau indubitablement artistique.

Rafael Reyes et Dave Parley, les membres du groupe, se réclament d’un goth indus revisité, issu de la rue où il est difficile de se fournir en instruments de musiques. Loin des salons aseptisés de la bourgeoisie où l’on écoute du Mozart (même si j’adore Mozart !), ici c’est de la violence brute de la rue que nait cette musique qui mélange la rage de vivre et l’héritage tribal des aztèques.

Je vous conseille fortement de regarder le documentaire sur le gang auquel le groupe est rattaché, les Cholo Goths, ainsi que sur la culture Cholo (liens ci-dessous), car sans cela vous ne pouvez comprendre Prayers.

Prayers est profondément gothique, si l’on a une approche plutôt idéologique, il est rebelle, il est libre, il est violent et il est vivant, mélange de rage et d’amour, de sentiments profonds et si puissants qu’ils pourraient vous arracher le cœur à mains nues.

Prayers est difficile d’accès, moi-même j’ai eu un sentiment de rejet lorsque j’ai entendu sa musique, criarde, agressive à l’oreille presque dissonante, taillant dans le vif.

Mais comment exprimer toute cette rage autrement ? Toutes ces années d’oppression, de haine, de racisme, de viol d’une culture si riche ? Comment résumer une vie de lutte pour survivre ? Comment montrer au monde la fraternité de gang où l’amour apparaît sous des formes inattendues ?

L’univers de Prayers est à des années lumières de nos vies bien rangées. C’est de là que me proviens ce sentiment étrange, c’est celui de quelqu’un qui pénètre dans un monde qui lui est à la fois inconnu et tellement plus fort que celui d’où il vient.

Prayers c’est l’ombre et la lumière, à l’instar des apparats rituels que l’on peut admirer dans leurs vidéos, c’est dans les détails que se cache le diable, c’est dans le regard de la mort que la vie prend sens.

Bref, gardez vos esprits ouverts et vos cœurs encore plus et peut être en apprendrez-vous plus sur vous-même grâce à Prayers.

Bon voyage.