Rechercher

Nouvel EP Zeal & Ardor

Mis à jour : 10 nov. 2020

« Wake up Nation »



En voici un d’OVNI musical à ne pas manquer !

Zeal & Ardor se fait remarquer depuis un certain temps pour son Black Metal peu orthodoxe où s’entremêlent les styles musicaux les plus improbables, une musique expérimentale au service d’une cause : la souffrance de la communauté noire américaine.

Il remet ça avec ce nouvel EP qui s'inscrit dans cette approche tout à fait révolutionnaire. Lors du précédent album « Stranger Fruit », il nous avait surpris avec son mélange improbable de Gospel et de black metal.

Manuel Gagneux nous offre une fois de plus une musique sincère, vibrante d’émotions pures, mélange de mélancolie et de rage qui nous submerge malgré nous.

Cet EP parle principalement des évènements tragiques survenus récemment aux Etats-Unis concernant les violences policières à l'encontre des personnes noires. En particulier la mort de Georges Floyd, provoquant une vague inédite de protestation illustrant l’éveil difficile de toute une nation.

En ce sens, les textes des chansons intègrent les dernières paroles des victimes comme le tristement célèbre « I can’t Breathe » repris par le mouvement Black Lives Matters et aussi d’autres comme « Don’t shoot » ou « It’s a cellphone please ».

C’est donc un EP politiquement engagé mais surtout très humain et centré sur toute l’horreur de ces événements.

Le premier titre « Vigil » est une entrée en matière plutôt douce, très minimaliste avec voix, piano et arrangements. La voix de Manuel est à la fois tendre et compatissante et glisse lentement vers la colère et la mélancolie. Magique, transcendent, sombre, juste génial…

Deuxième titre « Tuskegee », titre black mélodique très sombre, la voix puissante s’associe aux guitares agressives pour nous frapper en plein ventre.

« Tuskegee » est une ville des USA, , lieu d’un affreux scandale sanitaire où des centaines de personnes noires ont été infectées par la syphilis pour des essais cliniques et qui n’ont jamais reçus les soins appropriés comme c’était prévu initialement. C'est aussi le lieu de naissance de Rosa Parks, activiste afro américaine qui a défendue le droit des personnes noires.

« At the Seams » est le titre doom de l’EP, parfait équilibre entre le désespoir et la colère, titre magnifique et là encore la voix de Manuel s’adapte parfaitement à ce style musical : juste magistral.

« I Can’t Breathe », titre électro sur fond d’enregistrements audio des victimes de violence policière. Juste malsain, édifient, transperçant.

« Trust no one » et « Wake oh a Nation », dans la tradition de l’album précédent qui mélangent les rythmiques et les quantiques issu des racines de la musique noire américaine au black metal, toujours aussi bien composé, à découvrir et redécouvrir avec plaisir.

Un magnifique EP de Zeal & Ardor qui assoie son statut de groupe de Black metal expérimental, jouant avec les codes et comme avec les harmonies, un bijou de sincérité et d’intégrité artistique.

Manuel Gagneux a déclaré lors d’une interview pour Oüi Fm : « Ce disque est dédié à Michael Brown, Eric Garner, George Floyd et toutes les autres victimes sans visage. Il s’adresse aux âmes courageuses qui veulent s’élever et qui sont prêtes à risquer leur vie pour que les autres gardent la leur. Tous les bénéfices des ventes du single « I Can’t Breathe » seront reversés. Restez vigilants. Faites entendre votre voix. »

Merci donc à ces artistes capables de transcrire les émotions que l’on ressent avec une telle authenticité et une telle force. Cela me rappel pourquoi la musique enflamme mon âme et pourquoi elle est un besoin essentiel…


Titres à l'écoute :


Vigil :

I Can't Breathe :


9 vues

Posts récents

Voir tout