Interview 

FT-17

Line up : Hrotulf: guitars Janus: drums Misein: lead vocals Khorto: piano Zymurgh: bass Soazig Couëdel: vocals

· Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pourriez-vous présenter votre groupe « FT-17 » ainsi que les membres du groupe?

FT-17 est un projet musical initialement créé pour enregistrer notre album «Marcellin s'en va-t-en guerre», sorti cette année. Il s'agit de raconter l'histoire d'un jeune instituteur mobilisé pendant la première guerre mondiale.

Nous définissons le style comme «metal extrême mélodique» car les ambiances de chacun des morceaux ont pour objectif d'illustrer au mieux l'histoire. Ainsi, certains tires sont plutôt black mélodique, d'autres death mélodique, avec également des éléments doom, thrash, etc.

Concernant les membres du groupe, on retrouve la moitié des membres d'Ad Extirpenda sur l'album (Hrotulf, Misein et Janus respectivement aux guitares, au chant et à la batterie), auxquels s'ajoutent Khorto au piano, Zymurgh à la basse, Hugo Chereul à la narration et la participation de Soazig Couedel au chant. Depuis que nous avons décidé de jouer l'album en concert, nous avons été rejoints par Damned à la guitare et Cide à la basse.

· Parlez-moi de vos origines musicales ?

Hrotulf: très variées, j'ai écouté beaucoup de styles musicaux. Côté metal, j'ai commencé à la fin des années 80 avec Iron Maiden, Slayer, Death puis dans les années 90 avec de nombreux groupes comme Dark Tranquillity, Emperor, Moonspell, Arcturus, etc. Misein :Je suis resté très bloqué sur le black metal symphonique fin 90 début 2000 pour ma part, c'est à ce moment où j'ai commencé à vraiment écouter du black metal avec Cruelty and the beast de Cradle Of Filth, Spiritual Black Dimension de Dimmu Borgir, du ,Opera IX Anorexia Nervosa, Limbonic Art. J'ai pas vraiment évolué depuis, je me suis ouvert à d'autres genre comme l'EBM, le néo folk, l'ambiant martial, le pagan, le gothic rock, le glam rock et j'en passes... En bref je passe très bien d'un album de Vital Remains à un Sisters Of mercy,

· Pourquoi ce choix de nom de groupe « FT-17» ?

Pour deux raisons, la première étant un titre à la fois court, original et capable d'évoquer la première guerre mondiale. Dans cette acception, FT-17 fait référence au char léger Renault FT-17, qui fut une révolution technologique en son temps (tourelle rotative à 360°, chenilles externes, maniabilité et vitesse,...) et inspira tous les modèles de chars d'assaut à venir. Il eut aussi un rôle capital en 1918 pour ralentir l'attaque allemande du printemps et dans la contre-attaque victorieuse. D'ailleurs, ce char équipait également la cavalerie blindée américaine commandée par Patton. La seconde raison au choix de FT-17 comme nom est plus inhérente à l'histoire. Normalement, après avoir écouté l'album, l'auditeur devrait avoir une bonne idée de sa signification.

 

· Pourriez-vous décrire l’univers de l’album « Marcelin s’en vas en guerre » ? vous aviez inauguré la sortie de l’album au « De Dannan Celtic Pub » comment ce dernier a été reçu ?

L'album raconte l'histoire de Marcellin Trouvé, un jeune instituteur mobilisé au 57ème régiment d'infanterie pendant la première guerre mondiale. Si Marcellin n'est pas un personnage réel, il a été créé à partir de quatre personnes ayant participé à la première guerre mondiale. La première guerre mondiale fut le premier conflit d'envergure au cours duquel les soldats avaient reçu une instruction de masse. Il nous en reste donc une abondante correspondance, qui est une mine d'informations sur l'état d'esprit des hommes au front. C'est donc par ce biais de l'écrit que nous avons choisi de raconter l'histoire de ce poilu, de l'espoir de victoire rapide initial aux angoisses, doutes mais aussi dévouement et à la remarquable abnégation dont il a su faire preuve à l'instar de l'immense majorité de ses camarades. Nous avons eu le plaisir de constater que l'album a été très bien reçu. Il a été chroniqué dans de nombreux webzines en France et à l'étranger, à chaque fois de manière très positive. A vrai dire, nous ne nous attendions pas à en avoir autant puisque, l'album étant auto-produit, nous n'avons pas le carnet d'adresses d'un label. Comme quoi.. Nous en profitons d'ailleurs pour remercier les auteurs de ces chroniques qui sont généralement bien rédigées et argumentées en plus d'être positives.

· On retrouve Hrotulf dans le line up du groupe Ad Extirpenda, est ce qu’on peut parler de side project ?

En un sens oui, puisque le groupe contient désormais les 2/3 d'Ad Extirpenda. Il y a cependant des différences, et pas uniquement dans le sujet traité. A l'origine, il ne s'agissait que d'enregistrer un album. Désormais, on peut dire que les deux groupes existent en parallèle. · Quels groupes vous ont influencé ? Pour cet album, la liste pourrait être longue. En plus des groupes cités plus haut, on pourrait même probablement penser à la musique de l'époque qui a forcément eu un impact, même s'il n'est pas évident de prime abord. Les paroles quant à elles sont principalement inspirées par les lettres de poilus. Le choix du chant en français peut naturellement faire penser à certains groupes emblématiques de la scène nationale comme Misanthrope, mais ils ne furent pas une influence directe pour le texte.

· Le 3 juin, on vous retrouve avec Above Us, Entropia Invictus, Ad Extirpenda à la scène Michelet Nantes, c’est la soirée à ne pas manquer en tout cas pour les fans nantais, ça sera le premier concert du groupe FT-17?

Absolument. Ce sera en effet le premier concert de FT-17 et on vous a préparé un show à ne pas manquer. La soirée s'annonce d'autant plus sympa que nous partageons l'affiche avec deux groupes non-locaux qui méritent le détour: les auvergnats d'Entropia Invictus avec leur black sympho d'excellente facture et les parisiens d'Above Us, un jeune groupe de death moderne qui vont présenter leur premier album, mixé comme le nôtre au Vamacara Studio. Ajoutez à ça une ouverture par Ad Extirpenda et on est partis pour une soirée mémorable.

·Est-ce que la ville de Nantes soutient ce genre d’évènement ?

Non, à leur décharge nous ne les avons pas sollicités pour l'occasion.

· Que Pensez-vous de la scène Metal en France ?

Il y a aujourd'hui de nombreux groupes d'excellente qualité dans à peu près tous les styles de metal en France et je pense que nous n'avons pas à rougir devant les autres scènes internationales. Il y a par ailleurs quelques festivals d'envergure, pas seulement le Hellfest, qui fournissent une offre conséquente. Le petit bémol, c'est qu'il serait souhaitable que les festivals fassent justement plus confiance à la scène locale et nationale. Les norvégiens et les finlandais l'ont fait et on voit le résultat.

· Quelle est la place des musiciens Metal aujourd’hui dans la société française ?

Tout à fait normale. Il y a eu une démystification au cours des 20 dernières années et désormais l'image du musicien de metal semble globalement bonne auprès de la population.

· Nous avons hâte de vous voir sur scène le 3 juin, qu’est-ce qu’on peut souhaiter aux membres de FT- 17?

… que les concerts soient aussi appréciés que l'album. Nous espérons trouver des dates dans toute la France dans les mois qui viennent. Amis organisateurs de concerts/festivals, n'hésitez pas à faire appel à nous! Merci pour l'interview!

Vidéos 

FT-17 - Les Moissons Sanglantes

FT-17 - L'enfer de Verdun

Album

logo-hellfest.png
unnamed (1).png