BAND : TID

TID est un groupe Suédois, originaire de Linköping/Stockholm plus précisément et qui s’est formé en 2007. Il est difficile de les classer dans un style en particulier tellement le groupe aime expérimenter en mélangeant les styles. On pourrait dire Post-Metal/Rock/Prog, mais après tout on s’en fout.

On retrouve donc Claudio Marino au chant, Simon Söderberg et Martin Persner aux guitares, Arvid Persner à la batterie et Björn Nilsson à la basse. Les membres du groupe ne cachent ni leur nom ni leur visage mais bien que l'on puisse trouver quelques infos sur chaque musicien, on ne trouve pas grand-chose sur le groupe en lui-même.

 

Pourtant ils viennent de sortir leur 3ème album « Fix Idé », après « Bortom Inom » sorti en 2007 et « Giv akt » sorti en 2010. Mais il semble que le mystère tienne une grande place dans le concept du groupe. Leur musique n'en ai pas moins mystérieuse et fascinante. Elle capte notre esprit, nous hypnotise.

 

Fix Idé contient 6 chansons. C'est un album court mais rempli d'émotions, alternant des moments de tension, forts et d'autres plus doux voir mélancoliques.

 Chaque chanson est différente mais nous amène à la suivante de façon très brillante.  Les compos sont inspirées et inspirantes et les images nous viennent comme des bribes de rêves. En effet TID est un groupe au concept musical et visuel, les deux étant connectés et se complétant parfaitement l'un l'autre. Bien que les compositions soient sombres et dramatiques, elles permettent à notre esprit de s'évader vers des émotions plus positives.

 

Le voyage commence donc avec  Bom Shiva qui nous plonge directement dans une ambiance futuriste qui n'est pas sans rappeler les films de science-fiction des années 80. C'est une véritable bande son dramatique où le chant n'en est pas vraiment.

Quelques mots chuchotés qui semblent jaillir des hauts parleurs d'un vaisseau spatial, des cris noyés dans un écho et une réverbe profonde.

 

Avec le deuxième titre Dumhetens Gudinna le rythme s'accélère, Le groupe change de style tout en maintenant cette atmosphère si particulière. Le chant lugubre de Claudio est entrecoupé ce chœurs mélodiques, le riff de guitare est simple, efficace, heavy, le tout sonnant futuriste est mystérieux.

Aurora Surrealis débute gentillement sur une mélodie jouée avec une guitare à peine saturée, accompagnée d'une nappe de synthé. Puis vient la grosse caisse, des paroles confuses perdues qui se perdent en échos et nous rappellent Bom Shiva. Le son est lourd , le chant de Claudio Marino est sinistre.

            Arrive ensuite Solens Nya Namn avec une mélodie de piano qui nous reste en tête. Encore une fois les guitares sont lourdes, le chant inquiétant mais le synthé, les choeurs et le piano amènent de la légèreté à des moments bien choisis. Le travail réalisé est complexe et brillant.

            Demimond est ma chanson favorite sur cet album. On retrouve toujours cette ambiance futuriste caractéristique de TID. Le rythme est lent, le chant mystérieux, des mélodies apparaissent, s'effacent puis reviennent. Cette chanson, tel un livre, est composée de plusieurs chapitres aux émotions bien différentes.

            L'album se termine par Nadir , une chanson très courte et très différente des autres. Ici pas de guitares électriques, pas de batterie, pas de chant death metal. Une guitare folk jouant une mélodie douce au coin d'un feu de bois crépitant au clair de Lune, quelques paroles chantées en choeurs.

L'album se termine ainsi avec un sentiment positif et nostalgique et avec un goût de trop peu, mais TID a clairement choisit de privilégier la qualité à la quantité. Assurément un groupe à suivre !

                                           Ludo

 

FIX IDE -La chronique-

Membres

Claudio Marino
Martin Persner
Simon Söderberg
Björn Nilsson
Arvid Persner

logo-hellfest.png
unnamed (1).png